TROIS DATES, TROIS FAITS

Publié le par taalou76

Voici le deuxième article consacré à l'histoire pure de Cressy.
Cette fois-ci, les années présentées sont 1793, 1897 et 1986.
Bon voyage dans le temps et dans l'histoire éternelle de Cressy!
- le 29 septembre 1793: en pleine période révolutionnaire, délibération du conseil pour faire descendre les deux cloches, pour les emmener à Rouen à la fonderie des canons. Nicolas Caltot les descendra le mardi 1er octobre pour la somme de 15 livres, et Nicolas Mallet les portera à Rouen pour 80 livres. Apparemment la cloche de 1710 sera sauvée puisqu'elle se trouve encore aujourd'hui dans le clocher de l'église.
- le 25 août 1897: décès de Ferdinand Pupin, conseiller municipal de Cressy. En ces mêmes jours de fin août, suite à plusieurs offrandes, l'abbé Emile Candron de Coqueréaumont fait repeindre à neuf et inscrire le nom de "à la bonne Vierge" sur la colonne qui porte la Vierge et le Christ, renfermés dans une très petite niche en bois, auprès de monsieur Cardon, dont monsieur Henri Clément de Rouen est le propriétaire. L'abbé de Coqueréaumont décide que tous les ans, tant qu'il serait curé de Cressy, le 15 août, fête de la très sainte-Vierge de l' Assomption, à l'issue des vêpres solennelles, la paroisse s'y rendrait en procession pour chanter devant ce modeste sanctuaire élevé à Marie, le chant du Salve Regina, pour la conversion des prêcheurs.
- le 28 juin 1986: le club du troisième âge est créé par monsieur et madame Vallée de Cressy. Le premier bureau est alors composé de Marcel Vallée, président, Odette Delaunay, vice-présidente, Henriette Hurpin, secrétaire, et Albertine Vallée, trésorière.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonjour,Je réalise une recherche sur mes homonynes,auriez-vous l'arbre généalogique de Jean Hurpin apiculteur ?Merci de votre réponse prochaine,Patrick HURPINpatrick.hurpin@free.fr
Répondre